Sur quoi se fonde l’évaluation de mon produit ?

La démarche évalue toutes les étapes de la vie de l’animal : depuis la naissance jusqu’à l’abattage en passant par l’élevage et le transport.

Pour chaque étape, des critères d’évaluation du bien-être animal ont été définis avec les organisations de protection animale (CIWF, LFDA, OABA). Ces critères portent aussi bien sur des exigences de moyens (par exemple la présence d’un parcours extérieur, la densité en bâtiment d’élevage ou les procédures d’insensibilisation) que sur des exigences de résultats (comme l’observation de la motricité ou du comportement des animaux).

Ces critères ont été choisis sur la base de leur impact sur le bien-être animal et à partir de références scientifiques et techniques reconnues en France et dans le monde sur ce sujet.

Au vu de la complexité du projet, plus d’une vingtaine de journées de concertation entre les parties prenantes ont été nécessaires durant près de 2 ans pour établir un référentiel d’évaluation du bien-être animal intégrant ces critères.

Le référentiel construit pour l’évaluation comporte environ 230 critères, portant sur les différentes étapes de la vie de l’animal. Ces critères sont contrôlés auprès de l’éleveur, auprès du groupement d’éleveurs, auprès du couvoir et auprès du transporteur et de l’abattoir, grâce à des audits réalisés par des organismes de contrôle indépendants. Certains critères sont impératifs pour pouvoir atteindre les niveaux de bien-être animal, compte-tenu de leur importance en matière de protection animale.

Le référentiel, qui comprend tous les éléments nécessaires à l’évaluation du niveau de bien-être animal (explication de la démarche, protocoles d’audit à suivre, supports explicatifs détaillés, grille de notation, références scientifiques et annexes) est mis à disposition des opérateurs engagés dans la démarche.

Le référentiel est spécifique à la filière du poulet de chair. Il ne peut pas être transposé à l’identique pour évaluer le niveau de bien-être animal d’une autre filière. Le référentiel sera ensuite adapté à d’autres productions animales.

Des échanges fréquents avec la filière et des tests sur le terrain ont permis, en confrontant le système construit avec la réalité du terrain, d’assurer l’opérationnalité et la pertinence de ce référentiel.

Pour en savoir-plus, adressez votre demande via le formulaire de contact.